Création du céramiste Terres d'Ame Sallertaine Ile aux Artisans

Delphine CHARPENTIER – Céramiques et créations

La TERRE que je modèle, L’EAU qui lui donne sa souplesse, L’AIR qui la sèche puis enfin, Le FEU qui transforme le tout dans le secret du four… Cette alchimie des éléments dans la céramique m’a tellement fascinée qu’elle m’a conduite en quelques années à un nouveau métier.
Que je travaille le grès par tournage, la porcelaine par coulage, ou encore le façonnage de pièces destinées à la cuisson Raku, cette alchimie confère à chaque objet un caractère unique.

Textures et matières, ombres et lumières, le langage poétique de la céramique offre un formidable terrain de jeu et donne naissance à des créations aux lignes épurées et douces.
De la vaisselle, des jardins suspendus, des photophores en dentelle de porcelaine, des bijoux… L’univers de Terres d’Âme se dessine tout en délicatesse.

Un peu de mon histoire avec la céramique…

J’avais 5 ans quand j’ai mis les mains dans l’argile pour la première fois. Je me souviens avoir aimé cela, tout de suite. Et puis j’ai grandi. J’ai oublié.
40 et quelques années plus tard, je ne m’explique pas encore comment le besoin de revenir à la terre c’est insinué en moi, un jour de mai 2013, pour ne plus me lâcher.
Comment pouvais-je résister à l’appel de la terre ?
Créer,  façonner et sentir dans mes mains se transformer la matière. M’émerveiller de l’alchimie du passage par le feu. Chaque étape du processus délivre sa part de magie et de surprise.
Je me mets alors à rêver d’un atelier et d’un nouveau métier.

Ma formation

A l’Atelier des Arts Céramiques à Tours je me forme auprès des céramistes :

  • Virginie Boitiau pour le tournage, le décor  la recherche d’émail
  • Charlotte Guérineau pour la recherche Arts appliqués et l’accompagnement de mon projet de production en petite série Cocoon
  • Céline Turpin pour le plâtre car rapidement mes projets m’amènent au coulage et donc à la fabrication des moules.

Je découvre la porcelaine papier, la perle et le filament avec Nathalie Domingo à Sévres.

En parallèle je m’initie au Raku auprès des céramistes Dominique Delarue et Dominique Genestou (Roc’n’bol).

Le 8 mars 2016 je créé mon atelier céramique sur la commune de La Riche, en Touraine.
Eté 2016,  je rejoins le collectif “l’Île aux artisans” à Sallertaine.

Initiations Raku

Chaque semaine de juillet de d’août, je propose des initiations au Raku, technique de céramique originaire du japon.

Le RAKU trouve son origine dans la cérémonie du thé au Japon.
La pratique de la cuisson raku consiste à mettre des objets dans un four à gaz où ils cuisent pendant une heure environ pour atteindre une température de 980° à 1000°.
Cette température atteinte, les objets sont défournés “à chaud” avec des pinces.
Par le choc thermique, il se produit des fissures dans l’émail. L’effet craquelé typique apparait alors. L’enfumage dans la sciure vient ensuite noircir et souligner les craquelures.
Les initiations et les stages que j’anime autour de cet art du feu offrent de magnifiques moments de partages.

En pratique : Stage de 2 demi-journées

  • 1ère Séance : Lundi matin de 10h30-13h00
    Façonnage de 2 ou 3 pièces
  • 2ème Séance : Vendredi matin de 10h00 à 13h00
    Emaillage des pièces
    Cuisson Raku
    Défournement à 1000°, enfumage
    Nettoyage des pièces

4 participants maximum par stage. Tarif du stage 120 € (matériel et fournitures compris)